Soleil Nocturne

Vivez sous l'occupation et dans la résistance en France de 1940 à 1944
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les règles du jeu

Aller en bas 
AuteurMessage
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Les règles du jeu   Dim 23 Juil - 13:47

Soleil Nocturne est un jeu de rôle historique se déroulant dans la France occupée durant la seconde guerre mondiale.
Dans le respect de ceux qui se sont battus pour la France, le jeu se veut être un hommage à nos ancêtres.


NB: Les phrases écrites en bleu s'appliquent pour la version forum du jeu mais pas dans la version commune.


I – Création du personnage

Le personnage est le véhicule émotionnel lors d’une partie de jeu de rôle, il est alors indispensable que celui-ci soit créé avec sagesse et qu’il soit bien pensé afin d’accentuer au mieux le Role Play à venir.



Etat Civil

Nom : il porte en général un nom français ou de type israélite ou encore germanique, mais cela varie en fonction de la nationalité du personnage si le MJ l’autorise.

Prénom : Essayez de trouver des prénoms qui étaient très utilisés à l’époque et donc évitez les prénoms courants d’aujourd’hui. (Pensez aux prénoms de vos arrières grands parents ou vos grands parents par exemple). Il convient d’éviter des prénoms ridicules afin de garantir une bonne qualité de RP.

Date de naissance : veillez à jouer un personnage dans une tranche d’âge réaliste et adaptée à la vie « aventureuse » durant une période difficile.

Sexe : En fonction de vos préférences, mais attention être une femme dans les années 40 est totalement différent qu’être un homme et les droits ne sont pas les mêmes.

Nationalité : Pour une plus grande simplification, il est conseillé de faire un personnage Européen, mais si le MJ l’autorise, la plupart des nationalités connues sont permises.

Profession : Veillez à bien respecter les professions existantes et courantes de ces années là. Elles sont nombreuses mais gardez bien en tête que certaines professions actuelles n’existaient pas encore.

Religion : Celle-ci peut avoir une grande importance car en fonction de la religion, vous n’étiez pas considérés de la même façon.

Adresse : C’est l’adresse du lieu où réside votre personnage.

Description morale : Il s’agit ici de préciser de la vision qu’à le personnage sur son époque, le ressenti qu’il peut avoir vis-à-vis de la guerre et de la situation actuelle. Ses idéologies et la manière dont il conceptualise l’occupation. Il convient aussi ici de préciser ses opinions politiques et éventuellement ses engagements.

Description physique : A quoi ressemble votre personnage ? Sa taille, son poids, la couleur de ses cheveux et de ses yeux, sa beauté, son style vestimentaire, ses manies, ses habitudes, en somme tout ce qu’une autre personne peut savoir de lui en le regardant 5 minutes.


Indicateurs

Points de vie : Ils correspondent à la vitalité du personnage.

Points de fatigue : Cela permet de voir si le personnage tient encore debout ou non.

Points de volonté : Montre l’état psychologique et moral du personnage. Vecteur d’activité, tout ce que le personnage veut entreprendre et engageant une forme de motivation.

Maîtrise de soi : Précise si le personnage est maître de ses faits et gestes. Vecteur de passivité, tout ce que le personnage subit afin de pouvoir y résister.


Caractéristiques

Intelligence : Caractéristique évaluant les capacités de raisonnement et d’adaptation du personnage.

Savoir : Caractéristique qui correspond au niveau de culture du personnage.

Force : Caractéristique reflétant les capacités musculaires du personnage.

Résistance : Caractéristique montrant l’endurance physique et psychologique du personnage.

Habileté : Caractéristique décrivant les aptitudes manuelles et la souplesse du personnage.

Charisme : Caractéristique mettant en évidence l’éloquence et le charme du personnage.

Courage : Caractéristique désignant la volonté et la force d’esprit du personnage.


Compétences

Les compétences reflètent les capacités que maîtrise le personnage. Une compétence se doit d’être très générale afin qu’elle recoupe en elle-même une multitude de petites choses que sait faire le personnage en maîtrisant cette compétence. Par exemple une personne maîtrisant la compétence chasse, saura par conséquent observer, guetter, suivre une piste, s’orienter, tirer au fusil, se camoufler etc… .


Possessions

Tout ce que le personnage possède en biens matériels et immatériels, veillez à bien différencier les biens portés sur soi et ceux qui ne sont pas sur le personnage. Cela comprends la richesse et les biens, mais aussi les terres et propriétés ainsi qu’éventuellement les entreprises, titres et actions.




Notes diverses

Cet espace sert à noter toutes les particularités que votre personnage peut avoir, mais aussi ses amis, ses connaissances et relations, sa famille. Vous pourrez aussi y déposez les notes de jeu en cours de partie.


Dernière édition par le Mer 6 Sep - 15:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Les règles du jeu   Dim 23 Juil - 13:52

II – Système de règles


NB : Tous les arrondis se font à l’inférieur.


Les caractéristiques

Elles sont au nombre de 7 et les scores s’échelonnent entre 1 et 10.
Il faut alors répartir:
- Soit 31 points entre les 7 caractéristiques
- Soit lancer 7 D8 + 1 D6
- Soit répartir 28 points + 1 D6
Version forum:
- 35 points entre les 7 caractéristiques


Quelque soit le résultat, tout score égal ou inférieur à 24 verra un retirage complet.



Les compétences

Les compétences à la création sont limitées par le score en savoir + une compétence professionnelle. Elles s’échelonnent entre 1 et 5.

1 – Compétence (Sait de quoi il cause)
2 – Expérience (Outre la théorie, possède beaucoup de pratique)
3 – Maîtrise (Pourrait enseigner aisément son savoir)
4 – Expertise (Est une référence en la matière)
5 – Génie (Possède un don inné, ces personnes sont rares)

Exemple de compétence : Langue
1 – Le personnage possède 1 langue de + que sa langue maternelle
2 – 3 langues de + que sa langue maternelle
3 – 6 langues de + que sa langue maternelle
4 – 10 langues de + que sa langue maternelle
5 – 15 langues de + que sa langue maternelle

Le personnage possède autant de points qu’il a en Intelligence x2 à répartir entre les différentes compétences.



Jet de caractéristique pure

Lorsque les circonstances l’exigent, le MJ peut vouloir un jet de caractéristique pure. Cela définira une réussite sur quelque chose qui ne peut être associé à une compétence. Pour cela il suffit de lancer 1 D10 sous la caractéristique désignée.


Jet de compétence

Une compétence est toujours associée à une caractéristique. Le niveau de la compétence est alors ajouté à celui de la ou des caractéristiques correspondantes, le total est alors multiplié par 10 et l’on doit effectuer un jet au D100 sous le score majoré ou minoré par le MJ sous le résultat obtenu.


Jet de toucher et jet d’esquive

L’on doit effectuer un jet d’1 D10 sous la caractéristique Habileté. En cas de réussite, l’on dégage alors la marge de réussite. Cela est valable pour le toucher mais aussi pour l’esquive.
On compare ensuite les 2 marges, si le toucher est supérieur à l’esquive alors on passe à la phase des dégâts, sinon l’opposant a réussit à esquiver. En cas d’égalité, la victime est touchée tout de même mais les dégâts seront alors divisés par 2 (arrondi à l’inférieur). Si l’assaillant possède une compétence en corps à corps, en art martial, ou en arme, il ajoute ce score à son habilité pour le jet de toucher. Si la victime possède une compétence d’esquive ou de parade (en fonction des cas), il peut ajouter ce score à son habilité pour l’esquive ou la parade. En fonction des armes, des bonus au toucher peuvent s’appliquer. Tout comme des bonus d’ « esquive » lorsque la victime est à l’abris ou protégée.


Dégâts

Tout dépends du type d’arme utilisé.

Mains nues : 1 D10 + force/2 (arrondi inférieur)
Arts martiaux : 1 D10 + (force+art martial)/2
Petite arme blanche : 2 D6 + force/2
Grande arme blanche : 3 D6 + force/2 - +1 au toucher
Arme de poing : 2 D10 - +3 au toucher
Arme Lourde : 3 D10 - +2 ou +3 au toucher en fonction de l’arme
Explosifs : 5 D10 - +5 au toucher si dans la zone d’effet


Encaissement

Outre d’éventuelles protections, le corps encaisse aussi des dégâts.
Le joueur lance alors 1 D10 sous la résistance, la marge correspond alors aux points encaissés.


Jet de réaction

Dans certains cas, il est utile d’effectuer un jet de réaction vis-à-vis de certains personnages afin de voir si notre tête leur « revient » ou pas afin d’appréhender l’éventuel dialogue.
Dans ce cas on effectue un jet de réaction correspondant à 1 D10 sous le charisme et on calcule la marge.

Marge / Réaction
0 ou moins / Aucune confiance voir hostile
1 / Méfiant
2 / A l’écoute
3 / Accueillant
4 / Dévoué
5 ou plus / Confident voir ami


Jet de courage

Face à certaines situations délicates, il est important de savoir si le personnage peut se confronter face à cela au risque en cas d’échec de ne pas réagir ou de fuir. Pour se faire, il est alors utile d’effectuer un jet de courage correspondant à 1 D10 sous le courage.


Initiative

L’initiative permet de mesurer les rapidités d’action. Un jet est alors effectué et le plus haut score agit en premier et ainsi de suite dans l’ordre décroissant.
Si le résultat est supérieur à 10, le personnage peut alors agir une seconde fois à la moitié (arrondie à l’inférieur) de son total.
Le score de base est de (Hab+Cou)/2 et lorsqu’une initiative est demandée, on ajoute 1 D10 pour l’action en cours. Un tirage est effectué à chaque nouvelle initiative.


Points de vie

Le total de point de vie est égal à Res+Int.
Lorsque ce total arrive à 0 le personnage est alors inconscient. S’il arrive au négatif de la Res alors le personnage est mort.
Si le personnage n’obtient pas de soins lorsqu’il atteint 0, il perds alors 1 point de vie toutes les 5 minutes jusqu’au décès.
Le personnage peut tomber inconscient en un coup sans être pour autant à 0 lorsque les dégâts sont égaux au courage de la victime.


Points de fatigue

Les points de fatigue correspondent à la résistance x 2.
Le personnage perd 1 point de fatigue toutes les 4 heures sans sieste.
Certaines actions physiques engendrent aussi des pertes de point de fatigue. Cela se traduit quoiqu’il en soit par 1 point en moins par jet de dé concernant le physique.
Lorsque le total arrive à 0 le personnage s’endort automatiquement.
Il existe des moyens de préserver sa fatigue temporairement, mais bien souvent la chute ensuite est bien plus rapide.


Points de volonté

Le personnage possède au départ Int+Cou en points de volonté.
Chaque fois qu’il est confronté à quelque chose dont les risques encourus peuvent avoir de lourdes conséquences, le personnage devra faire un jet de volonté pour savoir s’il se sent prêt ou pas à la faire. Il lance dès lors 1 D20 sous les points de volonté qu’il possède, s’il réussit, alors il peut entreprendre son action, si c’est un échec, non seulement il ne l’entreprendra pas et il perdra un point de volonté temporaire ce qui réduit ses chances à venir de refaire son action. Le personnage se démoralise alors. Lorsque ce total tombe à 0, le personnage entre soit dans une démence passagère, soit en catatonie celons les cas.


Maîtrise de soi

Le score équivaut à Res+Cou. Le personnage pourra perdre des points de Maîtrise de soi afin de résister à des réactions impulsives imposées par le MJ ou face à des situations de tortures physiques ou psychologiques. Ne serait-ce de voir des horreurs cela peut jouer sur sa maîtrise de soi. Il lance alors 1 D20 sous ses points de maîtrise de soi, s’il réussit alors il garde son contrôle, s’il échoue non seulement il perdra son contrôle et sera prompt à dévoiler ce qu’il sait et il perdra un point de maîtrise de soi temporaire ce qui réduit ses chances à venir de refaire son action. Lorsque ce total tombe à 0, le personnage soit se met à courir loin sans chercher son reste, soit il ne réfléchis pas et fait des actes inconsidérés souvent très lourds de conséquences celons les cas.


Récupération

La récupération des points de vie s’effectue au rythme d’1 point de vie par jour sans médicalisation et de 2 points de vie par jours médicalisés. Pensez à tenir compte de la blessure psychologique souvent engendrée par les blessures physiques.
Pour les points de fatigue, le personnage récupère Res/2 points par heure de repos.
Les points de volonté sont récupérés au rythme de 1 par semaine avec support psychologique uniquement.
Les points de maîtrise de soi se récupèrent à raison de 1 par heure de repos.


Seuil de difficulté


Action / Conséquence
Très facile / +50%
Facile / +30%
Standard / -
Difficile / -20%
Très difficile / -30%
Impossible / -50%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
 
Les règles du jeu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [règles] Grot bastos et unité
» [Questions de règles] Transports assignés / Unité SM séparée
» Règles des stompas
» règles floues sur le nob qui dirige les blind'boyz
» Règles de recrutement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soleil Nocturne :: SN - Le jeu (Espace HRP) :: Règles du jeu-
Sauter vers: