Soleil Nocturne

Vivez sous l'occupation et dans la résistance en France de 1940 à 1944
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prologue

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Prologue   Mer 6 Déc - 23:47

-Abri de la rue Drouot-

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h34]

L'endroit est austère, sans doute la cave d'un vieille immeuble bourgeois dont l'entrée se faisait par la rue comme souvent au XIXème siècle.

Le silence règne dans un premier temps, les gens cherchant à voir s'il n'y a pas des connaissances mais la luminosité ne permet pas de distinguer quoique ce soit.

Joseph qui vous entraîna ici pour une partie d'entre vous se dirige dans un coin de la cave à taton et y débusque une lampe à huile qui doit rester certainement ici en permanence pour servir à chaque alerte.

Une fois avec un peu de clarté, vous remarquez beaucoup de regards remplis d'une certaine tristesse et de beaucoup d'inquiétude.

Les explosions font rages non loin d'où vous êtes, mais ce qui vous surprends tout autant c'est la présence d'une jeune femme qui se met à pousser des cris, non pas de terreurs, mais bel et bien parce qu'elle est sur le point d'accoucher.


-Ai... Aidez-moi...

_________________


T'as une question? J'ai la réponse, clic ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
Paul
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 45
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : Médecin
Nom du personnage : Paul Montpazier
Date d'inscription : 24/07/2006


Points de vie:
9/9  (9/9)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Jeu 7 Déc - 1:01

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h35]

Mon sang ne fait qu'un tour. Mon esprit qui s'était enfuit pour se retrouver blotti dans les recoins de mon être affolé vient subitement de refaire surface.
Je me précipite vers la jeune femme.


- Comment vous appelez-vous ? Je m'appelle Paul, je suis médecin et je vais vous aidez. Décontractez-vsou et repirez calmement.

En me retournant :
- Il me faudrait des linges propres, de l'eau claire et une volontaire pour m'épauler. De plus, il me faudrait un matelas ou des couvertures afin que cette dame soit plus à l'aise.

- Je suis avec vous madame. Il va falloir bien m'écouter et tout se passera bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Wozniak
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 43
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : mécanicien en imprimmerie
Nom du personnage : Jean Wozniak
Date d'inscription : 24/10/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Prologue   Jeu 7 Déc - 12:24

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h36]

Il y a eu des bousculades, des cris étouffés. Puis ce fût le silence. Tout le monde tendait l'oreille pour essayer de capter un son, un indice de ce qui se passe là-haut.

Je peux sentir la peur, l'appréhension de ces inconnus qui sont blottis avec moi dans cette cave. Et cela ne fait que renforcer mes propres angoisses.

J'entend la femme crier, appeller à l'aide. Un homme de grande stature passe devant moi précipitemment pour lui porter secours. Il a l'air de savoir ce qu'il doit faire.



Citation :
- Il me faudrait des linges propres, de l'eau claire et une volontaire pour m'épauler. De plus, il me faudrait un matelas ou des couvertures afin que cette dame soit plus à l'aise.

agir, agir pour ne plus penser au reste.

Je fouille la pièce du regard.

Je trouve quatre vieilles couvertures posées sur une étagère. Ce ne sera pas un lit, mais c'est toujours mieux que rien.

Je m'en empare, et m'approchant rapidement de la femme, j'installe au sol ce matelas de fortune.
Mais ces couvertures sont vraiment sales et poussièreuses.

Regardant les hommes présents :

- Donnez moi vos vestes, vite !

En montrant l'exemple, je retire ma veste et la pose sur le lit de fortune.

Je m'adresse à l'homme :

- Je n'ai pas vu d'eau dans la pièce, il va falloir remonter en chercher au rez-de-chaussée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Webber
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 46
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : Soldat allemand
Nom du personnage : Hans Webber
Date d'inscription : 10/10/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Prologue   Jeu 7 Déc - 21:54

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h36]

Des pas de course se font entendre, des soldats allemands passent à coté de l'immeuble.. La porte de l'abri s'ouvre, un rayon de lumière balaie la piece, vous pouvez distinguer la silhouette d'un allemand.

Je regarde les visages effrayés, m'arretant sur la femme enceinte et les gens attroupés autour.
- Mhh.. Doctor ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Prologue   Ven 8 Déc - 12:19

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h37]

La jeune femme semble avoir très peur, à chaque explosion son visage se déforme de douleur.
Sentant qu'elle est prise en charge, elle se laisse guider et obéit dans la limite du possible aux injonctions proférées.


-Je m'appelle ... Germaine. Souffle t-elle à Paul en guise de réponse à sa question.

Elle se met ensuite à essayer de respirer avec davantage de contrôle.

Pendant ce temps, Joseph qui semble être un homme pleinement dévoué dit à tout le monde de rester en bas, il part chercher de l'eau au rez de chaussée de la batisse.

Les autres visages dans l'abri sont blêmes, seul un enfant qui n'a même pas dix ans semble jouer avec insoucience courant dans la cave en étendant les bras comme pour faire l'avion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
Jean Wozniak
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 43
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : mécanicien en imprimmerie
Nom du personnage : Jean Wozniak
Date d'inscription : 24/10/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Prologue   Ven 8 Déc - 13:34

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h37]

J'essaye de faire abstraction des soldats Allemands qui viennent d'entrer.
Après tout, nous ne faisons rien de mal et ils sont peut-être simplement là pour s'abriter aussi.

La jeune femme semble avoir très peur.

Alors je m'agenouille à coté d'elle, en face de Paul et lui prend doucement la main.


Citation :
-Je m'appelle ... Germaine

- n'ayez pas peur, on s'occupe de vous. Je m'appelle Jean. Nous sommes en sécurité ici.

levant la tête vers Paul je lui demande :
- Puis-je encore vous être utile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 35
Emploi : Journaliste
Nom du personnage : Anne Feiersinger
Date d'inscription : 02/10/2006


Points de vie:
10/10  (10/10)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Ven 8 Déc - 14:37

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h37]

Anne s'approche et, voulant être utile pour l'aider, sort avec Joseph pour aller chercher de l'eau

Attendez, je viens avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Prologue   Sam 9 Déc - 14:34

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h37]

Alors que Joseph se précipitait pour remonter chercher de l'eau, entends des bruits de pas derrière lui et se retourne.

-Non mademoiselle, restez en bas c'est trop dangereux de remonter tant que l'a fin de l'alerte n'a pas été sonnée.
-On a déjà assez avec une personne en difficulté.

A ce moment une explosion assez proche se fait ressentir confirmant bien les dires de Joseph qui a failli en perdre son équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
Paul
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 45
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : Médecin
Nom du personnage : Paul Montpazier
Date d'inscription : 24/07/2006


Points de vie:
9/9  (9/9)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Sam 9 Déc - 16:48

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h38]

- Germaine ? C'est un joli prénom, dis-je. Je vais m'occuper de vous et de votre bébé. Tout va bien se passer. Nous allons vous étendre sur ces couvertures ensuite vous allez vous relaxer.

Je dirige mon regard en direction de Jean.

- Vous allez compter le temps qu'il s'écoule entre chque contraction d'accord ?

- Germaine, dès que vous sentez une contraction vous lui serrez la main très fort ! pas trop fort tout de même, dis-je en envoyant un clin d'oeil à la jeune femme pour la rassurer.

- Pouvez-vous me trouver un grand drap s'il vous plait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 35
Emploi : Journaliste
Nom du personnage : Anne Feiersinger
Date d'inscription : 02/10/2006


Points de vie:
10/10  (10/10)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Sam 9 Déc - 19:18

Anne retourne en bas et, entendant la remarque du docteur, prend un drap et le ramène

Puis-je vous être utile docteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Wozniak
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 43
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : mécanicien en imprimmerie
Nom du personnage : Jean Wozniak
Date d'inscription : 24/10/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Prologue   Dim 10 Déc - 9:37

A l'aide de ma montre, la main dans celle de Germaine, je m'applique à compter entre chaque pression de sa main sur la mienne

- 2 minutes

Citation :
Puis-je vous être utile docteur ?

Son accent la trahit, tout en restant concentré sur ma tâche, je ne peux m'empécher de penser :

Comment une allemande peut se retrouver dans cette cave avec nous ?

Bah, peut importe, la priorité est cette jeune femme terrorisée qui est en train d'accoucher.

Cela me fais penser à ma femme et mon fils. Cela fait un mois que je n'ai pas pu aller les voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Père Delcourt
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 47
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : Prêtre
Nom du personnage : Armand Delcourt
Date d'inscription : 03/08/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Lun 11 Déc - 15:16

Voyant que la jeune femme est entre bonnes mains, le docteur d'un côté, et un homme de l'autre qui lui tient la main, je ne m'approche pas. On pourra toujours avoir besoin de moi plus tard, et je préfère pour l'instant n'inquièter personne de ma présence, qui peut parfois sentir la mort.

Cependant, il doit bien toujours y avoir de l'eau dans un abri anti-aérien. Je fais le tour de l'abri pour voir si je trouve quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Prologue   Mer 13 Déc - 13:03

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h38]

Paul a écrit:


- Germaine ? C'est un joli prénom, dis-je. Je vais m'occuper de vous et de votre bébé. Tout va bien se passer. Nous allons vous étendre sur ces couvertures ensuite vous allez vous relaxer.

- Germaine, dès que vous sentez une contraction vous serrez la main [de Paul] très fort ! pas trop fort tout de même, dis-je en envoyant un clin d'oeil à la jeune femme pour la rassurer.

La jeune femme essai d'être attentive à toutes les remarques malgré les bruits incessants à l'extérieur. Elle sert dès lors la main de Paul et ce de plus en plus fort à mesure de la fréquence des contractions.

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h40]

Alors que le prêtre recherche en vain de l'eau, vous voyez redescendre Joseph avec un seau rempli. Il s'approche hativement de la jeune femme et prenant un linge mouiller, il prends soin de l'appliquer sur le front de la jeune femme.

-Saleté de guerre. Marmonne t-il comme si pour lui malgré l'armistice signé à Montoire peu de temps avant n'était en rien un acte de paix.

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h53]

Après un travail harassant du Docteur Montpazier, et une anxiété générale vis à vis de la situation, le bébé pousse son premier cri. L'accouchement s'est déroulé de la meilleure façon qui soit et même très rapidement.

-C'est un garçon! S'exclame une voix parmi les spectateurs hébahis d'assister à un tel spectacle.

Une femme plus loin s'interroge.
-Vous avez pensé au prénom? Sinon Philippe c'est bien, afin de faire honneur à notre bon maréchal.
Joseph lui offre dès lors un regard noir et lui rétorque sur un ton provocateur.
-C'est à la maman de choisir ne croyez-vous pas?

Pendant ce temps, Germaine n'a de cesse de remercier ce brave Paul ainsi que Jean qui fut tout le long à ses côtés. Puis ayant apperçu Anne l'aider aussi à sa manière, elle lui en sera très reconnaissante.
Elle réclame ensuite une bénédiction pour son bébé afin qu'il soit protégé du sceau divin avant son baptème.
Hans observe la scène prenant bonne note de tous les membres présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
Père Delcourt
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 47
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : Prêtre
Nom du personnage : Armand Delcourt
Date d'inscription : 03/08/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Mer 13 Déc - 18:53

Je m'approche de Germaine, m'agenouille à côté d'elle, le bébé dans ses bras. Je fais un signe de croix sur l'enfant et sur la mère, pose la main sur le front du bébé, et prononce la prière suivante:

"Seigneur, je remets entre Tes mains le nom de cet enfant. Grave-le profondément en Toi afin que rien ni personne ne puisse l'enlever. Protège-le chaque fois que ses parents sont contraints de lâcher sa main. Que Ta force soit toujours plus grande que leur faiblesse; je ne Te demande pas de lui épargner tout chagrin mais d'être sa consolation lorsqu'il sera seul ou dans la peur. Garde cet enfant dans Ton Alliance, en Ton Nom. Ne le laisse jamais s'éloigner de Toi à aucun moment de sa vie. Seigneur, je remets entre Tes mains le nom de cet enfant.
Madame, donnez-lui à présent un nom..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 35
Emploi : Journaliste
Nom du personnage : Anne Feiersinger
Date d'inscription : 02/10/2006


Points de vie:
10/10  (10/10)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Ven 15 Déc - 12:40

Anne s'approche de la maman. Elle sort son appareil photo.



Souhaitez-vous que je prenne une photo ? Cela vous fera un souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Prologue   Lun 18 Déc - 19:14

[Mercredi 23 octobre 1940 – 17h53]

Père Delcourt a écrit:
"Seigneur, je remets entre Tes mains le nom de cet enfant. Grave-le profondément en Toi afin que rien ni personne ne puisse l'enlever. Protège-le chaque fois que ses parents sont contraints de lâcher sa main. Que Ta force soit toujours plus grande que leur faiblesse; je ne Te demande pas de lui épargner tout chagrin mais d'être sa consolation lorsqu'il sera seul ou dans la peur. Garde cet enfant dans Ton Alliance, en Ton Nom. Ne le laisse jamais s'éloigner de Toi à aucun moment de sa vie. Seigneur, je remets entre Tes mains le nom de cet enfant.
Madame, donnez-lui à présent un nom..."

Entendant ces mots, Germaine semble rassurée malgré sa fatigue apparente.
-Il s'appellera Michel.

Elle est prête à accepter ensuite la proposition de la journaliste, mais précise qu'elle n'a pas énormément d'argent pour cela.

Pendant ce temps, Joseph guette en haut des marches de la cave.



[Mercredi 23 octobre 1940 – 18h00]

La sirène retentit à nouveau, précisant que le danger est enfin terminé.
Joseph vous fait signe que tout le monde va pouvoir sortir.

C'est à ce moment là que du bruit ce fait entendre en haut des escaliers.
Plusieurs hommes semblent descendre et leur phrasé n'a rien de français.
Effectivement un groupe de 6 soldats allemands dont un officier apparemment vous empêche de sortir.
La lumière étant faible et eux provenant de l'extérieur peinent à adapter leur vue à l'environnement.
Le gradé s'adresse à vous dans un français de qualité mais accentué.


-Bonjour à vous!
-Je recherche une femme!
-Pas très grande, plutôt brune avec des yeux clairs.
-Il semblerait qu'elle soit ici!

A ces mots, Joseph s'approche instinctivement de Germaine essayant au mieux de la camoufler.
La jeune femme se sentant menacer, regarde le prêtre à ses côtés et sans un mot lui fait signe de prendre son enfant et de le cacher.

L'allemand commence à passer parmi vous cherchant du regard celle qui correspondrait éventuellement à la description qu'il vient de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
Paul
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 45
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : Médecin
Nom du personnage : Paul Montpazier
Date d'inscription : 24/07/2006


Points de vie:
9/9  (9/9)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Mar 19 Déc - 0:56

[Mercredi 23 octobre 1940 – 18h01]

Je me suis éloigné de quelques pas juste après l'accouchement et je me suis assis dans un coin afin de reprendre mon souffle.

Le bruit de la sirène me sort de ma torpeur. Je me relève tranquillement, apaisé et le sourire aux lèvres.


Citation :
C'est à ce moment là que du bruit ce fait entendre en haut des escaliers.
Plusieurs hommes semblent descendre et leur phrasé n'a rien de français.
Effectivement un groupe de 6 soldats allemands dont un officier apparemment vous empêche de sortir.
La lumière étant faible et eux provenant de l'extérieur peinent à adapter leur vue à l'environnement.
Le gradé s'adresse à vous dans un français de qualité mais accentué.

-Bonjour à vous!
-Je recherche une femme!
-Pas très grande, plutôt brune avec des yeux clairs.
-Il semblerait qu'elle soit ici!

A ces mots, Joseph s'approche instinctivement de Germaine essayant au mieux de la camoufler.
La jeune femme se sentant menacer, regarde le prêtre à ses côtés et sans un mot lui fait signe de prendre son enfant et de le cacher.

Je regarde le prêtre et lui glisse à l'oreille.
- suivez-moi et tâchons de sauver cet enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Wozniak
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 43
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : mécanicien en imprimmerie
Nom du personnage : Jean Wozniak
Date d'inscription : 24/10/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Prologue   Mar 19 Déc - 16:46

J'ai une boule à l'estomac, la sensation que je vais assiter à un darme.

Mais que faire ?

Me tenant à coté du prêtre, je surprend ce que Paul lui dit.

Citation :
- suivez-moi et tâchons de sauver cet enfant.

Le docteur à l'air d'avoir quelque chose en tête, autant le suivre.
Ils auront peut-être besoin de quelqu'un qui parle allemand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Prologue   Mer 20 Déc - 19:50

[Mercredi 23 octobre 1940 – 18h02]

Trois des soldats se tiennent aux pieds des escaliers qui mènent vers l'unique sortie tandis que les autres passent parmis vous. Vous êtes pas loin d'une trentaine amassés dans l'abri.
A un moment l'officier s'arrète devant une femme d'environ 25 ans.
Il fait un geste de la tête en désignant deux de ses comparses qui arrivent aussitôt et qui encerclent la jeune femme en la prenant par les bras et la forçant à s'agenouiller.

L'officier prend aussitôt la parole.


-Evitez toute protestation Madame, et de la sorte il ne vous sera fait aucun mal.
-Êtes vous bien Rachel Wigelstein?

La jeune femme appeurée bouge négativement la tête.

Un des allemands qui la tenait lui assène un coup de crosse de son fusil assez violent sur la tête!
La jeune femme tombe aussitôt inconsciente sur le sol, du sang lui coulant rapidement de l'oreille.
Puis il prend la parole en la secouant espérant sans doute qu'elle allait l'entendre:

-Le Generalmajor vous za pozé une kestion, vous devez lui repondre, SCHNELL!!!

Pendant ce temps le generalmajor prends le sac de la demoiselle et regarde ses papiers.

-Lâchez là, ce n'est pas elle!

Ils continuent dès lors à regarder les autres personnes présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
Père Delcourt
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 47
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : Prêtre
Nom du personnage : Armand Delcourt
Date d'inscription : 03/08/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Mer 20 Déc - 21:38

J'ai le bébé Michel dans les bras. Il a cessé de crier pour l'instant, emmitouflé qu'il l'est dans des linges chauds. Mais s'il se remet à crier, que va-t-il se produire? J'aurais besoin d'une diversion. A ce moment, le docteur me murmure de le suivre pour sauver l'enfant des Allemands. Je me mets juste derrière lui, et le suis, priant en mor for interieur pour que Michel soit silencieux. A côté de moi, je sens une présence qui nous emboite le pas, mais je n'ose regarder qui c'est, de peur qu'agitant le nouveau-né, celui-ci ne se mette à pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Prologue   Ven 22 Déc - 16:37

[Mercredi 23 octobre 1940 – 18h04]

Les soldats allemands à l'entrée empêchent toujours quiconque de sortir et tout déplacement est mal perçu par les soldats qui n'hésitent pas à mettre en joue toute personne qui se ferait trop remarquer.

Le Generalmajor arrive près de Joseph. Il le détail un instant, puis sans ménagement le pousse violement sur le côté, le faisant trébucher et tomber au sol.


-Ceux qui cachent des personnes peuvent être coupable au même titre que la personne recherchée!

Il ordonne à ses deux acolytes de le fouiller et de prendre ses papiers.

-Vous viendrez les récupérer à la Kommandantur!

Il regarde ensuite la jeune femme tremblante.

Il ordonne à deux autres soldats de la saisir.


-Votre fuite s’arrête ici mademoiselle Wigelstein

Puis s’adressant à ses hommes.

-Nous pouvons y aller à présent.

Les allemands quittent alors les lieux avec la jeune femme non sans que l’un d’eux assène un coup de pied à Joseph qui était sur le point de se relever, le renvoyant au sol aussitôt en se tordant de douleur.

Un silence de mort se fait alors ressentir dans l’abri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
Père Delcourt
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 47
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : Prêtre
Nom du personnage : Armand Delcourt
Date d'inscription : 03/08/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Mer 27 Déc - 13:15

Je demande au Docteur de jeter un oeil à l'exterieur pour vérifier s'ils sont vraiment partis, ou si quelqu'un surveille encore de dehors.

Puis je m'agenouille près de l'homme au sol. "Ca va?" lui demande-je.
Michel est toujours dans mes bras, et semble avoir les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Wozniak
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 43
Localisation : Paris IX, Passage des Deux Soeurs
Emploi : mécanicien en imprimmerie
Nom du personnage : Jean Wozniak
Date d'inscription : 24/10/2006


Points de vie:
11/11  (11/11)
Points de fatigue:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Prologue   Dim 31 Déc - 17:21

je remarque que le prêtre a toujours le bébé dans les bras.
Je me penche et lui dit

- Mon père, laissez-moi m'occuper de cet homme, vous avez déja les bras occupés.

puis je me penche vers Joseph :
-Pouvez-vous vous relever, je vais vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lossiel
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 42
Localisation : Reims
Emploi : Bibliothécaire
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Prologue   Mar 2 Jan - 14:27

[Mercredi 23 octobre 1940 – 18h07]

Joseph se tient les cotes tout en essayant de se relever avec l'appui de Jean.
De manière un peu plaintive il le remercie et reprenant son souffle il désigne plusieurs personnes du doigt.


Il indique ensuite la jeune femme très mal en point toujours inconsciente au sol. Puis il regarde Hans.
-J'espère que vous ferez le nécessaire, elle a besoin d'aller à l'hopital.
A ces mots deux hommes présents dans l'abris acceptent de la porter escortés par Hans. Ils sortiront.

-Vous, restez ici, je vais avoir besoin de vous.
Il désigne le père Delcourt, Paul, Jean et Anne.

Après avoir attendu que tout le monde ressorte de l’abri, il convient avec Paul de son adresse et vous demande de l'y retrouver pour 19h00.
Il vous explique brièvement que sans vous jamais ce bébé ne connaîtra sa mère et que vous devez agir avec lui.

-Sortez deux par deux et dans un intervalle de trois minutes afin d'éviter les soupçons.
-Mon père nous sortons les premiers ensembles et nous allons directement chez Paul.
-Docteur, vous nous y retrouvez quelques minutes après pour nous ouvrir, vous partez seul, un médecin se déplace souvent seul de toute façon.
-Madame. En désignant Anne. -J'aimerais que vous apportiez de quoi nourrir le petit.
-Monsieur. A l'intention de Jean. -Vous accompagnerez madame, je préfère que l'on se déplace par deux, c'est plus discret.

-Allez ne tardons plus, à tout à l'heure.

Il remonte les escaliers, précédé du curé, en se tenant toujours les côtes mais en essayant de rien ne laisser paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soleil-nocturne.realbb.net
Anne
[Partie 1]
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 35
Emploi : Journaliste
Nom du personnage : Anne Feiersinger
Date d'inscription : 02/10/2006


Points de vie:
10/10  (10/10)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Ven 5 Jan - 18:04

[Mercredi 23 octobre 1940 – 18h10]

Anne remonte à son tour. Conformément à la demande de Jean, elle se met en charge d'une pharmacie et achète tout un nécessaire pour le bébé ainsi que de la nourriture pour lui. En elle-même, elle espère que qu'elle arrivera à arracher la mère aux allemands. Jean a l'air compétent et semble avoir un plan. Elle fera tout ce qui sera en son pouvoir pour que le bébé revoie sa mère, quitte à reprendre ses anciennes méthodes dont elle avait l'habitude en Allemmagne.

Elle se met en route vers l'adresse qu'on lui a communiquée afin de ne pas être en retard au rendez_vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prologue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prologue
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [LOI] Lois héraldiques royales : prologue
» Prologue
» Prologue du film 16 Pokémon L'éveil de Mewtwo
» Prologue d'une étrange histoire.
» L'Épilogue du Prologue [One-Shot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soleil Nocturne :: Action principale-
Sauter vers: