Soleil Nocturne

Vivez sous l'occupation et dans la résistance en France de 1940 à 1944
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prologue

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Arthur
[Partie 2]
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 35
Date d'inscription : 15/09/2006


Points de vie:
9/9  (9/9)
Points de fatigue:
8/8  (8/8)

MessageSujet: Re: Prologue   Ven 16 Fév - 17:09

[Jeudi 24 octobre 1940 9h05]


J'écarquille les yeux devant le spectacle qui s'offre à moi. Ma mère étant un modèle de pudeur, j'ai rarement eu l'occasion de voir telle devanture, et encore moins en dehors d'une couverture glacée de magasine féminin.

Je m'assied sur le rebord du lit en frottant ma nuque ensuquée. Je passe ma main à travers ma chevelure blonde emmêlée puis essuie mes yeux ensommeillés du revers de ma manche. Il me faut quelques minutes pour me remettre les idées en place, tant à cause du lieu inconnu dans lequel je me réveille que de la vision de ce bout de corps dénudé venu me tirer de ma torpeur.

J'enfile pensivement ma veste qui traîne à l'autre bout de la pièce puis entreprend de descendre en chaussettes dans la salle commune. Je suis surpris d'y voir déjà les habitués. Je les salue vaguement, trainant toujours ma mine déconfite des matins difficiles. En me hissant sur la pointe des pieds, je grimpe sur un tabouret proche du comptoir et attend que René ne m'aperçoive en fixant songeusement le bois de l'étagère qui me fait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaston Dupuy
[Partie 2]
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 36
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 23/10/2006


Points de vie:
10/10  (10/10)
Points de fatigue:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Prologue   Mar 20 Fév - 17:00

[Jeudi 24 octobre 1940 8h43]

Trépignant depuis un moment à l'intérieur de ma boutique, je guette à travers la vitrine Levreau, attendant devant la devanture fermée de Alluard, tel un chat enfermé essayant par tous les moyens d'ouvrir cette satanée porte.
Alors que je commençais à me dire que si Levreau était un chat, ce serait sûrement un de ceux que l'on trouve dans les ordures, avec le poil tombant et l'oreille coupée, donnant l'impression d'avoir la gale, voilà que j'entend le rideau s'ouvrir.

Je ne me souviens plus de la dernière fois où la rue était si calme à une heure aussi tardive... C'est bien la première fois que j'entend le bar ouvrir. Il faut dire que les soldats allemands, en poste toute la nuit, furetant le moindre recoin de pavé ont largement contribué à cette atmosphère... dépouillée, dira-t-on.

Les allemands m'ont empêché d'effectuer mes besognes cette nuit. Non que cela soit réellement pressé, mais dans quelques jours l'odeur commencera à tout infecter, et il ne sera alors plus possible de nier. Et je dois voir Arthur, je l'ai sacrément mis dans le pétrin le jeunot.

Après m'être assuré d'avoir mes papiers en poche, je jette un dernier regard à Eugénie -que j'ai dû rassurer toute la nuit malgré son sang-froid habituel- et je sors de la boutique pour traverser la rue en direction du café.

En entrant, je salue l'assistance peu fournie, et me dirige vers le comptoir, sachant que Alluard s'apprête tout naturellement à me servir un verre.


- Alors, nos amis ne sont toujours pas ici? Je les croyais plus matinaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boitam.eu/
 
Prologue
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [LOI] Lois héraldiques royales : prologue
» Prologue
» Prologue du film 16 Pokémon L'éveil de Mewtwo
» Prologue d'une étrange histoire.
» L'Épilogue du Prologue [One-Shot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soleil Nocturne :: Action principale-
Sauter vers: